Les périodes de fortes chaleurs sont critiques pour les oiseaux, en particulier pour les jeunes qui commencent à voler de leurs propres ailes : les eaux de surfaces indispensables pour qu’ils s’abreuvent et entretiennent leur plumage ne sont plus disponibles. Pour leur venir en aide, des solutions existent. Le temps chaud et sec de ces derniers jours a provoqué l’assèchement des points d’eau de faible profondeur tels que les mares, les fossés, les flaques, etc. Or ces sources d’eau fraîche et ces petits coins de baignade sont précieux pour la faune sauvage. En cette période de fortes chaleurs, les jeunes oiseaux sont particulièrement en péril.

 

Afin de leur venir en aide, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (LRBPO) invite les citoyens à placer une assiette de faible profondeur (3-4 cm) remplie d’eau fraîche sans additif à l’ombre, dans le jardin ou sur un balcon. Le récipient peut être déposé au sol si les chats sont absents ou dans un endroit ouvert et en hauteur (plus d’un mètre) si des félins rodent aux alentours. Les oiseaux étant sensibles à l’hygiène de leur plumage en cas de baignade, il est idéal de changer l’eau tous les jours. Des petites pierres ou brindilles peuvent être disposées dans l’eau afin que les espèces de petite taille puissent également y avoir accès sans nécessairement se mouiller. Les oiseaux en profiteront de jour comme de nuit !

 

 

Pour les plus courageux, la construction d’une mare profitera à de nombreuses espèces tout au long de l’année.

 

INFOS : http://www.protectiondesoiseaux.be • Facebook : Protection des Oiseaux